VAE – Particulier

La VAE

Source : vae.gouv.fr – Ministère du Travail

La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet d’obtenir en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou une certification de qualification professionnelle inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).

Une VAE vous permet :

  • Valider son expérience
  • Faire reconnaître ses compétences
  • Évoluer professionnellement
  • Obtenir un niveau de qualification donnant accès à une formation supérieure
  • Changer d’emploi

Attention, la VAE n’est pas une conversion automatique de l’expérience en certification de la formation.

Faites le bilan de votre situation professionnelle actuelle en recueillant les informations relatives à votre formation, à vos expériences professionnelles salariées, non salariées et personnelles (activités associatives, bénévoles, syndicales, électorales…).

Vous pouvez contacter un conseiller VAE afin de vous aider dans votre projet et/ou vous renseigner sur les certifications accessibles par la VAE.

La recevabilité rend officielle votre demande de VAE auprès de l’organisme certificateur. Un dossier de recevabilité vous sera demandé pour vérifier le respect des conditions d’éligibilité définies par la loi.

Votre demande de VAE doit être adressée à l’organisme qui délivre la certification visée*. Vous ne pouvez déposer qu’une seule demande par certification et jusqu’à trois demandes pour des certifications différentes, au cours de la même année civile.

Si votre dossier est recevable, vous recevrez une réponse dans un délai de 2 mois.

*Rappel : seules les certifications enregistrées au RNCP sont accessibles par la VAE

Si vous êtes recevable, il vous faut demander et préparer la validation par le jury.

Un dossier de validation que vous aurez à rédiger, va permettre au jury d’évaluer si vous avez acquis les compétences requises par la certification.

Le jury peut également vous convoquer à un entretien et vous proposer une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.

→ Se préparer à la validation

Le jury évalue les compétences acquises au cours de votre expérience et vérifie qu’elles correspondent à celles qui sont exigées par l’organisme certificateur.

La validation de votre dossier peut être :

  • Validation totale
  • Validation partielle

Une validation partielle fait l’objet de la délivrance soit d’une attestation de compétences ou d’un livret de certification.

  • Refus de validation : vos acquis ne correspondent pas au niveau de compétences et de connaissances exigé.

Bon à savoir

Toute personne qui justifie d’1 an d’expérience minimum en rapport direct avec la certification visée

• Diplôme

• Titre

• CQPM

IMPORTANT: La certification doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles.